Introduction


 

 

a) Combien d’énergies existent-ils ? Quelles sont-elles ?

 

Il existe deux types d’énergie aujourd’hui dans le monde :

·        Les énergies fossiles

·        Les énergies renouvelables

 

 

Qu’est ce qu’une énergie fossile ?

 

Le charbon, le pétrole et les gaz naturels sont des énergies fossiles (= énergies de stockage). L'énergie fossile est l'énergie produite à partir de roches issues de la fossilisation des êtres vivants : pétrole, gaz naturel et houille.

 

Ces ressources sont cependant de capacités limitées car elles sont tirées des réserves « possédées » par la Terre qui se renouvellent sur des échelles de temps de plusieurs milliers voire milliards d’années.

Non seulement elles sont limitées mais elles présentent un autre inconvénient. La combustion des ces énergies produit une grande quantité de gaz divers, dont le CO2, gaz à effet de serre très connu pour son implication conséquente dans le réchauffement planétaire.

Les énergies fossiles s’épuisent et polluent. L’utilisation de nouvelles énergies : les énergies renouvelables, est alors en grande partie une solution à ces problèmes.

 

Qu’est ce qu’une énergie renouvelable ?

 

Les énergies renouvelables (appelées aussi énergie verte) sont inépuisables à l’échelle de l’humanité.

Elles se régénèrent en permanence grâce au soleil, à la force du vent, aux mouvements de l’eau, à la chaleur terrestre et aux végétaux et ne constituent pas des ressources vouées à tarir.

 

Non seulement, les énergies renouvelables sont inépuisables et naturelles, mais elles produisent peu de déchets, elles respectent notre environnement et s’intègrent également bien dans les constructions.

 

 

 

 

b) Pourquoi utiliser des énergies renouvelables  (A la Réunion)

 

 

 

La Réunion utilise principalement les énergies fossiles telles que le charbon, le fuel ; Mais aussi, une petite part d’énergie renouvelable, essentiellement l’hydraulique.

 

 

 

 

Le fait que la Réunion est une île, lui donne un avantage sur les autres régions pour le développement de ces énergies et vers une politique d’autosuffisance énergétique. Isolée en tant qu’île, il lui est plus favorable et intéressant de créer sa propre électricité, comparé à d’autres régions au cœur d’une importation facile et peu chère.

De plus, elle possède un riche potentiel en énergie renouvelable avec le volcan, sa situation géographique intertropicale, le solaire, la mer, le vent.

 

La population réunionnaise a augmentée : en 1988 il y avait 660 000 habitants, aujourd’hui ce nombre est de 813 000, le dépassement du million est prévu d’ici quelques années. Par suite, la consommation en énergie a également considérablement augmentée : croissance actuelle de 7% en moyenne tous les ans.

De plus, les ressources fossiles sont de plus en plus rares, et on des effets désastreux sur le climat, tels que :

 

→ L’augmentation de la température moyenne, ce qui entraînera la montée de la mer. Cela aura pour conséquences, un déplacement important de population des côtes de l’Ouest vers les hauts de la Réunion. De nombreux problèmes se feront ressentir (exemple : manque de place, de logement, circulation saturée, problème de réseau, d’alimentation électrique et en eau…)

 

→ Le dérèglement climatique renforcera l’intensité et/ou le nombre de cyclones. Les installations actuelles ne seront pas assez résistantes faces à ces phénomènes non maîtrisables (exemple, les nouvelles installations comme les lycées ne peuvent résister à des vents supérieurs à 210km/h)

 

→ Il fera plus chaud l’été et plus froid l’hiver. A la Réunion, il a déjà été observé une augmentation de 1,5°C depuis quelques années.

 

Sur le plan local, de nombreuses institutions et associations proposent des solutions concrètes pour le développement des énergies renouvelables à la Réunion. Il s’agit notamment, de la Région Réunion, l’ARER, l’ADEME, DCNS, EDF et EDF EN…

 

 

Les énergies renouvelables sont donc des ressources énergétiques qui seront appelées pour se développer à la Réunion afin de :

 

·        Limiter les problèmes liés au dérèglement climatique (cité plus haut) mais aussi de limiter les émissions de gaz à effet de serre

·        (re)Devenir autosuffisant en énergie

·        Préserver ce cadre environnemental exceptionnel tant du point de vue des paysages, de la faune, de la flore que de la qualité de l’air.

 

 

Ce développement va aussi permettre de créer des emplois locaux et de réduire la perte d’énergie en limitant le transport.

Un fort consensus s’est établi autour de l’idée de faire de la Réunion un territoire 100% énergie renouvelables.

Le 19 janvier 2010, le président de la République française est venu à l’île de la Réunion pour parler du projet Gerri (faire de l’île, un territoire 100% énergie propre en 2030). "En matière d'énergies renouvelables et de réduction des émissions, c'est La Réunion qui va montrer le chemin et c'est La Réunion qui va devenir une référence pour la France et une référence dans le monde !", a déclaré Nicolas Sarkozy.

 

 

Il apparaît que le « 100% énergie propre » à la Réunion n’est pas une utopie. Il s’agit plutôt d’un plan ambitieux, développeur de nombreux projets innovants et prometteur, créateur d’emplois et de richesses et respectueux de l’environnement.

 



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site