CETO

L

a)  Le CETO

 

 

Le 13 octobre 2009, la Région Réunion et EDF Energie Nouvelle ont signé une convention afin que se développe un nouveau projet houlomoteur, à la Réunion: le CETO.

 

Cette technologie australienne a déjà été installée et testée en Australie. Mais elle n’était qu’au stade de démonstration à l’échelle 1/6ème (< 1) en mer.

 

I) Fonctionnement

 

Le principe du CETO (compagnie CARNERGIE) est le suivant.

 

Le système est composé de bouées reliées à des pompes, elles-mêmes reliées à un système hydraulique et de liaison au réseau après production d’électricité par passage de fluide dans une turbine Pelton. Situés sur des fonds entre 25 et 30 mètres de profondeur, ce système doit être situé sur un site avec une suffisante ressource en houle et une géologie et situation des fonds à cette profondeur pas trop éloignée des côtes afin d’assurer de solide ancrages et une liaison à la cote acceptable.

En termes de fonctionnement, les bouées oscillent sous l’effet de la houle et actionnent des pompes hydrauliques. Ces pompes mettent alors un fluide sous pression qui est ensuite acheminer sur terre. Il passe alors dans une turbine Pelton qui en tournant produit de l’électricité.

 

 

II) Schéma explicatif

Schéma explicatif du CETO

 

 

III) Points Positifs

L’énergie de la houle bien qu’intermittence est prévisible à l’avance. On peut prévoir à 24 heures près, 3 jours de houle, ce qui est un fort avantage comparé au solaire par exemple qui est une énergie fatale. Elle permet une meilleure gestion du réseau de distribution électrique.

Cette énergie est renouvelable et n’émet aucun polluant.

Dans le développement du système, des études d’impacts, environnementales, sur les ancrages et risques sont menées. Aucun danger pour les animaux marins n’ont alors été mis en évidence pour ce système. Au contraire, il pourrait même attirer la vie marine et former des récifs artificiels favorables au développement de la faune et la flore sous-marine.

De plus la technologie CETO  étant sous marine, elle n’a pas d’impact visuel néfaste ni de gène de circulation pour les usagers de la mer etc.

Enfin c’est un système dense en énergie : contrairement à d’autres technologies, la puissance qu’elle peut produire par (k) m² est très élevée et par suite très intéressante.

 

 

IV) Points négatifs

Comme toute installation en mer, la technologie CETO doit faire face à des problématiques de risques et/ou d’impacts. Pour cela, les développeurs du projet mettent en place de nombreuses études afin de résoudre ces problématiques avant la mise à l’eau du projet. Ainsi, les ancrages, risques divers, impact sur le milieu etc sont des points à priori négatifs mais résolus avant installation du système en mer.

 

VI) Site d’étude et de production potentiel

 

Il serait situé entre Saint-Louis et Saint-Pierre. En effet c’es le site qui semble le mieux adapté compte tenu des contraintes de ressources et d’installation de la technologie : exposition optimale aux houles du sud (australes et alizés), géologie et bathymétrie (profondeur en fonction de la distance à la côte) adaptés, liaison au réseau et poste de maintenance facilités…

 

 

VII) Etat du projet

 

Deux étapes ont été organisées pour réaliser ce projet.

Une première phase d’étude de faisabilité est encours pour développer le système, adapter la technologie aux conditions réunionnaise. Parallèlement des études environnements, d’impacts ou sur la ressource sont mise en place.

Un prototype de taille réelle devrait par suite être mis à l’eau courant 2011 pour une entrée en production d’électricité à partir de 2012.

La Réunion, sera ainsi le premier site qui expérimentera en taille réelle la technologie de conversion d’énergie de la houle, CETO.

 

VIII) Financement

 

Pour financer ce projet, des subventions provenant de la Région Réunion, du Plan Relance et d’un  autofinancement industriel ont été versées. Au total, 4,2 M€ ont été alloués pour la réalisation de ce projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site