I) - Les différentes sources d'énergies renouvelables à la réunion.

  

 

 

a)             Le vent

 

 

 


 


 


 

 

L’énergie éolienne consiste à convertir l’énergie du vent en énergie mécanique par rotation de pales sous l’effet des déplacements de masse d’air à l’intérieur de l’atmosphère (le vent).

L’énergie éolienne a vite été exploitée grâce à l’aide de moulins à vent équipés de pales en forme de voile.

Dans l’île, il en existe deux qui sont : le moulin à vent de la Saline (qui est en restauration) et le moulin à vent de la propriété Moreau à Saint-Denis (qui est en ruine).

 

Aujourd’hui, ce sont principalement les éoliennes qui utilisent le vent pour transformer son énergie en en énergie mécanique puis électrique, avant de l’injecter dans un réseau de distribution.

 

A la Réunion, il existe des éoliennes en fonctionnement pour alimenter des fermes isolées (exemple : à Saint-Rose depuis 2004) ou rejeter directement l’électricité produite sur le réseau global. Une des plus importantes fermes éoliennes de l’île se situe à Sainte Suzanne, avec 37 éoliennes de 275 kW (depuis 2008, contre 14 en 2006) et un autre à Sainte Rose de 24 éoliennes.

Ces fermes ont un potentiel global d’environ 16MW (10+6,5), c'est-à-dire 3% de la production actuelle d’électricité dans l’île.

 

 


 

 

 

 

b)               Le soleil

 

 

  

 

 

L’énergie solaire provient de l’activité du Soleil qui envoie des rayonnements à la Terre. Le soleil émet un certain nombre de rayonnement électromagnétique (exemple: l’infrarouge, les micro-ondes…) qui sont porteurs d’énergie.

 

Il existe plusieurs énergies solaires, telles que l’énergie solaire photovoltaïque et l’énergie thermique.

L’énergie solaire photovoltaïque est l’énergie récupérée et transformée en électricité à partir de la lumière du soleil qui rayonne sur des panneaux solaires photovoltaïques (découverte en 1839). Les photons (quantité élémentaire d'énergie lumineuse)  sont transformés en électrons grâce à un semi-conducteur, ce qui permet la création d’un courant et donc d’électricité.

 

L’énergie solaire thermique est l’énergie solaire récupérée sous forme de chaleur. Elle peut être utilisée de façon passive ou active.

Le solaire thermique passif permet de chauffer directement un bâtiment grâce à des surfaces vitrées (effet de serre) et/ou l'accumulation de chaleur sur des murs exposés au rayonnement solaire.                                                                     Quant au solaire thermique actif, il consiste à récupérer la chaleur du soleil dans des capteurs solaires thermiques ou encore dans des chauffe-eau solaires.                                                      

Un fluide est chauffé dans les panneaux solaires et est ensuite stocké dans un ballon qui alimente un circuit de chauffage.

La Réunion est une ile qui capte plus de soleil que n’importe quelle région de Métropole (elle reçoit 1200W/m²  contrairement à la métropole qui reçoit 900W/m²) due fait de sa position géographique intertropicale.

Cependant, les rayonnements solaires reçus par la Réunion localement ne sont pas répartis également sur tout le territoire :

 

 


 

 

 

 

 

La durée d’ensoleillement est moins importante dans les hauts de l’ouest, de l’est mais aussi sur la périphérie du volcan, comme nous le voyons sur cette carte (D’après une étude de TECSOL). Au contraire, les cotes en particulier nord-ouest et sud sont particulièrement exposées avec un ensoleillement de pus de 2500h/an ce qui permet une plus grande durée de fonctionnement des installations solaires et une production ainsi accrue.

 

En 2006, sur le toit d’un bâtiment sur le port de Saint-Denis, une ferme photovoltaïque a été inaugurée (avec une superficie de 8 500 m2 de panneaux solaires) Elle devrait produire pas moins de 1,35 mégawatt d’électricité par an, ce qui équivaut à la consommation de 500 foyers.

 

 



 

 

 

 

 

C) La géothermie

 

 

  

 

 

La géothermie  consiste à puiser l’énergie de la terre et du sous-sol pour pouvoir chauffer ou bien la transformer en électricité. Elle est puisée dans les sols grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux. Elle est remontée avec des pompes à chaleur (pompes à chaleur géothermales)

L’inconvénient de cette énergie est que les gisements géothermiques ont une durée de vie limitée, bien que le pompage de chaleur soit réalisé de manière à ne pas épuiser cette ressource.

 

La ” chaleur de la terre ” se présente sous forme de réservoirs de vapeur ou d'eaux chaudes ou encore de roches chaudes.

Lancé par la Région Réunion en 2001, le projet « géothermie » rentre dans le cadre de la politique régionale de développement des énergies renouvelables à la Réunion. Mais ce projet, pour l’instant est en « standby » suite à une mauvaise communication et un rejet de la part des associations écologiques.

 

 


 

d) La biomasse

 

 

 

 

La biomasse est une énergie sous forme organique. Elle est exploitée par combustion. Pour être considérée énergie renouvelable, il faut que la production de biomasse soit renouvelée en quantité suffisante par rapport à la production d’énergie et pour ne pas épuiser les cultures. Pour être rentable, il faut également, pour tout système de production d’énergie, que l’énergie utilisée pour produire une  quantité x d’énergie, ne soit pas supérieure à l’énergie produite.

 

A la Réunion, la principale source de biomasse est le reste de la canne à sucre, une fois le sucre extrait et utilisé comme combustible (bagasse)

 

 


 

 

e)             L’hydraulique

 

 

L’énergie hydraulique utilise la force créée par des chutes d’eau provoquées par l'ouverture des vannes d'un barrage. L’eau descend jusqu'à l'usine le long de conduites forcées. A sa sortie elle possède une grande énergie, grâce à sa perte d'altitude qui fait tourner la roue d'une turbine . Celle-ci entraîne un alternateur qui produit du courant électrique. Ensuite, le transformateur adapte l’énergie pour le réseau.

Une turbine est une roue chargée de transformer le mouvement d'un corps fluide (l’eau)  en un mouvement de rotation.

 

Une turbine :

 

 


Un alternateur est une machine qui tourne pour convertir un mouvement de rotation en énergie électrique. Le transformateur électrique permet d’adapter l'énergie électrique pour le réseau. Voici deux schémas qui aident à mieux comprendre :

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Les principales usines hydrauliques (les plus productrices) à la Réunion de nos jours sont : l'usine de la rivière de l'Est à sainte Rose et celle de Takamaka I et II à saint Benoît.

 

En 1982, la production hydraulique avait permis d’alimenter 100 % des besoins en électricité des Réunionnais. Malheureusement depuis, la consommation d’électricité ayant fortement augmentée, ce barrage n’alimente plus qu’environ 30 % des besoins électriques.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×